Aller au contenu principal
Accueil
Photo: Lisa Schopper
Photo: Lisa Schopper

Focus sur: les droits humains dans le tourisme

Guider, communiquer, servir d’intermédiaire – les guides touristiques sont l’interface entre les touristes et les populations locales, entre deux cultures souvent très différentes. C’est pourquoi les guides ont aussi une grande responsabilité quant au respect des droits humains – le nouveau vademecum de l' Internationale des Amis de la Nature les soutient dans cette démarche.

Le rôle du tourisme par rapport au changement climatique fait actuellement l’objet de vives discussions. Et cela à juste titre, puisqu’il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que le tourisme qui connaît une forte croissance est de plus en plus néfaste et que les offres touristiques plus respectueuses du climat s’imposent. Mais il ne faut pas oublier non plus les questions sociales, notamment le respect des droits humains dans le tourisme. C’est un défi pour toutes les parties impliquées - l’industrie du tourisme tout comme les touristes eux-mêmes.

Dans ce contexte, les guides touristiques remplissent une fonction centrale dans le tourisme. Ils accompagnent les touristes dans un pays étranger ou bien – quand il s’agit de guides locaux – dans leur propre pays, ils les initient aux spécificités culturelles et naturelles de la destination et servent d’interface entre les touristes et les populations locales, entre deux cultures souvent très différentes. Dans la plupart des cas, ils sont les premiers interlocuteurs pour répondre aux questions les plus diverses et souvent aussi ceux qui peuvent directement réagir par rapport aux comportements des touristes.

C’est pourquoi les guides ont aussi une grande responsabilité quant au respect des droits humains – le présent vademecum est destiné à les soutenir dans leur travail !

L’accent est mis sur les questions pratiques : Comment puis-je, en tant que guide touristique, contribuer au respect des droits humains dans les destinations touristiques ? Où pourrais-je être confronté à des violations des droits humains en travaillant comme guide ? Comment puis-je sensibiliser mes clients au sujet des droits humains – sans paraître moralisateur ? Que dois-je faire si je constate des violations des droits humains par des (entreprises) partenaires ou par des acteurs sur place ?

Outre les nombreuses informations présentées de façon structurée, vous trouverez également des liens sur les sites plus détaillés et des conseils de lecture pour tous ceux qui souhaitent savoir plus sur les « droits humains dans le tourisme ».