Nouvelles des Amis de la Nature

Le changement climatique frappe les Amis de la Nature d’Italie

de Christian Facchetti

Photo: Christian Faccetti
© Christian Faccetti / NF Italy

Le 29 octobre 2018, toute l'Italie a été frappée par une tempête d’une ampleur inouïe, même comparé à ce qui se passe normalement durant cette période de l'année. Malheureusement, ces dernières années, l'Italie est devenue célèbre dans le monde entier pour l'aménagement du territoire déficient, avec une large instabilité hydrogéologique dans beaucoup de régions. Toutefois, ce qui s'est produit à la fin du mois d'octobre, était sans précédent dans les siècles passés.

lire la suite (en anglais) ...

Very famous, unfortunately, have become the images of the eradication of 300,000 trees in the Dolomites in a forest known to provide the precious wood the Stradivari violins are built with; less powerful but equally painful were the injuries suffered in the area where there are 2 local groups of Italian Naturefriends, fortunately without causing damages to NF houses.

This is the case of Monte Baldo on the eastern side of Lake Garda, where numerous trees have been uprooted and have closed the forest paths at several points near the Casa NF Baito 359; much more violent instead was the wind that hit the Camonica Valley (in particular Saviore dell'Adamello) exceeding 200 km/h with the consequent uprooting of about 20,000 old trees. The event was so powerful that the local authorities asked the local population not to leave the house for any reason and, the next day, the forest was completely closed by walls of fallen trees. Furthermore, the situation in this area is far from being resolved: winter is coming, and the municipality still awaits the funds to start the work of cleaning the forest on a large scale.

In both cases, however, the friends of nature became protagonists of voluntary activities, much appreciated by the respective communities, restoring with intense manual work the viability of the woods.

For information: info@amicidellanatura.it


Camp pour des jeunes alpinistes en Iran

UIAA Youth Camp
© Atour Adventure Club/UIAA

 

L'association Atour Adventure Club en Iran est récemment devenue membre de l’Internationale des Amis de la Nature. Depuis des années, elle organise le camp de jeunes de l’UIAA (Union Internationale des Associations d’Alpinisme).

lire la suite ...

Ce camp est une occasion idéale pour de jeunes alpinistes du monde entier non seulement de se réunir et d’entreprendre ensemble l'ascension du Damavand (5610 m), le plus haut sommet de l’Iran et le sommet volcanique le plus élevé d'Asie occidentale, mais aussi de faire connaissance avec d'autres cultures et de rencontrer de nouveaux amis. Depuis 2015, l’association accueillait cet événement et recevait des participants venus de toute l'Europe, notamment de France, d'Italie, d'Allemagne, de Belgique, du Danemark, de Pologne, d'Afghanistan, de Malaisie, d'Inde, d'Azerbaïdjan et de Sri Lanka. Le Club a également eu la chance d'accueillir des alpinistes expérimentés comme Krzysztof Wielicki.

Le prochain camp aura lieu du 20 juillet au 1er août 2019. Plus d´informations.

Atour Adventure Club

 


Joyeux anniversaire, NIVON (Amis de la Nature néerlandais)!

Naturfreundehaus
La première maison de NIVON Krikkenhaar 1928

 

L'année prochaine, NIVON – les Amis de la Nature néerlandais – célébreront le 95e anniversaire de leur création. Depuis un demi-siècle, NIVON organise un festival annuel : PIKA (= Pinksterkamp) pendant le week-end de la Pentecôte. L'année prochaine, ce sera un événement jubilaire, qui aura lieu du vendredi 7 juin au lundi 10 juin.

Lire la suite ...

Le Bureau central de NIVON a le plaisir d’inviter un groupe restreint de représentants de la famille internationale des Amis de la Nature. Les membres de l'IJAN sont spécialement invités à participer au programme.

Le 95e anniversaire sera le prélude à un événement encore plus important. Nous soulignerons l’importance des valeurs auxquelles nous croyons : l’honnêteté, la durabilité, les comportements sociaux et tolérants. NIVON s’engage pour une société solidaire. 

En 2024, NIVON espère célébrer son centenaire. La même année, les Amis de la Nature néerlandais commémorent aussi leur adhésion à l'IAN, il y a exactement cent ans.

Site web NIVON

(Novembre 2018)

 


Le Droit de tout un chacun
de Hannele Pöllä/Työväen retkeilyliittory, Amis de la Nature Finlande
 

Walking in Finland
© R. Jalkanen

 

Le Droit de tout un chacun est un élément important dans la vie des populations de Finlande ; il permet l’accès libre aux forêts et aux zones naturelles presque partout dans le pays. Où que l’on réside, le Droit de tout un chacun joue un rôle important pour les gens, notamment pour la récréation dans la nature, dans l’écotourisme et pour la jouissance de la nature comme fondement de vie. Sans ce Droit de tout un chacun les gens ne pourraient accéder qu’aux espaces publics, aux rues et à leur propriété personnelle. 
 
De nombreuses études mettent en évidence que passer du temps dans la forêt et dans la nature profite à la santé des gens : nous récupérons mieux du stress, nous libérons l’esprit, et le rythme cardiaque ainsi que la tension sont influencés positivement.

lire la suite (en anglais) ...

Everyman’s rights

Everyman’s right is an important part of people’s lives in Finland, allowing free access to forests and land areas almost everywhere in the country. Irrespective of people’s place of residence, everyman’s right plays an important role for them, especially in outdoor recreation, eco-tourism and the use of nature as a source of livelihood. Without everyman’s right, people would be confined to public areas, roads and the land that they personally own. According to several studies, being in the forests and close to nature increases the well-being: recovering from the stress is enhanced, the mind is refreshed, and the heart pulse and blood pressure are decreased.
 
Everyman’s rights are for the Finns quite self-evident as we have enjoyed them for all our lives. Only the people in Norway and Sweden have similar rights. Therefore, for many foreign visitors it is hard to believe that everybody can pick up mushrooms or eat blackberries in the forest. 
 
Everyman’s rights allow people to:

  • move about on foot, ski and bicycle in nature, such as in forests, natural meadows and water bodies,
  • ride horses,
  • stay in and temporarily stay overnight in areas where movement is also permitted,
  • pick wild berries, mushrooms and unprotected plants,
  • angle and ice fish, and
  • boat, swim and wash themselves in waters and move about on ice.

 
The key principles of everyman’s rights are derived from the Finnish Constitution, which also ensures the protection of property. Accordingly, there are certain limitations to the rights and people are not allowed to:

  • disturb the use of land by the landowner,
  • move about in yards, cultivated areas or cultivated fields,
  • cut down or harm growing trees,
  • take dry or fallen wood,
  • take moss or lichen,
  • light an open fire on another’s land,
  • disturb domestic premises, for example, by camping too close to dwellings or making noise,
  • drop litter in the environment,
  • drive a motorised vehicle off-road,
  • disturb or damage birds’ nests or chicks,
  • disturb animals, or
  • hunt or fish without the appropriate permits.


The Finnish Yle, the public service broadcasting company, has launched  a one-week campaign "Mennään metsään” - “Let’s go to forest”,  where people can register their visits to nature. So far there are already more than 290,000 visits in the register: https://yle.fi/aihe/mennaan-metsaan. During the campaign Yle also offers a rich variety of nature-related programs.
 
Finland is planning to apply for the everyman’s rights to be included in the Unesco cultural heritage list of living traditions. The list has more than 450 objects from 117 countries – so far nothing from Finland.

Naturefriends Finland

(October 2018)


 

Ecocity Forum 2018
 

EcoCity Forum 2018
© EcoCity Forum

 

Le « Ecocity Forum » 2018 a eu lieu du 3 au 5 octobre à Thessaloniki, Grèce, sous le titre « L’économie circulaire dans les villes intelligentes ». La conférence a été organisée par Ecocity Greece – une plateforme dans laquelle s’engagent aussi les Amis de la Nature de Grèce ; ceci dans le but d’une sensibilisation pour l’économie circulaire et les « villes intelligentes » (Smart Cities).

lire la suite ...

Des spécialistes internationaux ont pu être recrutés pour les différents panels. L’Internationale des Amis de la Nature, représentée par Katrin Karschat, avait été invitée à présenter l’initiative Transforming Tourism. Cette initiative qui met en lumière les défis pour le secteur du tourisme quant à l’Agenda 2030 et qui aborde aussi les droits humains dans le tourisme, a suscité un vif intérêt et donné lieu à une discussion intéressante.


Ecocity Forum | Amis de la Nature Grèce | Transforming Tourism
 
(Octobre 2018)