Aller au contenu principal
Accueil

1 000 arbres pour le Sénégal. Plus de justice climatique par la solidarité !

Sous la devise « 1 000 arbres pour le Sénégal », les Amis de la Nature de Hofheim et les Amis de la Nature de Hesse (Allemagne) ainsi que l’IAN ont invité à une conférence sur Zoom, le 23 juin 2021. Dans une présentation émouvante Mamadou Mbodji, Vice-président sénégalais de l'IAN et Président du Réseau Africain des Amis de la Nature, a évoqué les répercussions du changement climatique sur le continent africain, qui privent de plus en plus de personnes de leurs moyens de subsistance et sont donc aussi un facteur déterminant des flux migratoires mondiaux : Les sécheresses récurrentes entraînent des pertes totales de récoltes, l'érosion de paysages côtiers entiers en raison de l'élévation du niveau de la mer détruit les habitats et les terres agricoles, sans compter l'avancée de l'érosion et de la salinisation de sols autrefois fertiles et le déclin spectaculaire des ressources halieutiques dû à l'acidification des océans et à la surpêche.

La justice climatique est à l'ordre du jour
Alors que la majorité des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont causées par les pays industrialisés et les pays émergents, qui ne peuvent toujours pas se résoudre à prendre des mesures efficaces de protection du climat, les pays du Sud, étant les plus touchés, ne reçoivent pas un soutien suffisant pour lutter contre les conséquences du changement climatique. La justice climatique serait à l'ordre du jour, mais elle n'est souvent qu'un vain mot.

Le Fonds pour le climat des Amis de la Nature soutient l'Afrique
Depuis de nombreuses années les Amis de la Nature soutiennent des projets de partenariat dans les pays africains afin d'atténuer les conséquences du changement climatique et d'améliorer les conditions de vie des populations. Grâce au Fonds pour le climat des Amis de la Nature, chacun et chacune peuvent apporter une contribution solidaire à des projets sélectionnés. Dans la deuxième partie de sa conférence, Mamadou Mbodji a expliqué comment cela se passe en pratique, et il a présenté les projets financés ces dernières années par les dons du Fonds pour le climat : Reboisements au Sénégal, en Gambie et au Togo, ateliers de construction de fourneaux à faible consommation d'énergie dans la région montagneuse de la Guinée et construction d'un magasin de stockage de produits agricoles dont la communauté villageoise de Finkolo au Mali a un besoin urgent.

Actuellement, des fonds sont collectés pour planter des arbres fruitiers dans des villages sénégalais. Les arbres stabilisent les sols, ont un effet équilibrant sur le climat et fournissent des fruits de grande valeur en quelques années. Les Amis de la Nature de Hofheim veulent soutenir le projet avec leur action « 1 000 arbres pour le Sénégal » et ont déjà promis eux-mêmes un don généreux. Des dons supplémentaires sont nécessaires de toute urgence, pour qu’un maximum de familles puissent bénéficier du projet.

Planter des arbres pour notre avenir à tous
Chaque don compte – surtout à l'heure où de plus en plus de personnes se résignent aux problèmes mondiaux actuels – et chaque don est plus qu'une goutte d’eau dans l'océan. Dans son appel final, Mamadou Mbodji a affirmé : « Il y a les sceptiques et il y a les optimistes. Je fais partie des optimistes. Ceux qui pensent que planter un arbre n'apportera rien de bon se trompent lourdement. Lorsque des arbres sont plantés en Afrique, cela profite non seulement à l'Afrique mais aussi à l'Europe. Plantons pour notre planète et pour un bon avenir pour tous les peuples ! »

Plus d'informations sur le Fonds pour le climat et comment faire un don :
https://www.climatefund.nf-int.org/fr/content/ma-contribution
Plus d'informations sur la campagne « 1 000 arbres pour le Sénégal » des Amis de la Nature de Hofheim : https://www.naturfreunde-hofheim.de/1000-baeume-fuer-den-senegal-eine-aktion-der-naturfreunde-hofheim/